Le libre arbitre existe t-il dans l’ignorance la plus totale?

Tout choix, issu d’ un passé émotionnel, psychologique, est la résultante d’ une précédente conséquence, elle-même venant d’ un ancien choix, lui-même issu d’ une précédente résultante !

Le libre arbitre donc, c’est la volonté de choisir en toute liberté (?).

Où pouvons nous trouver une liberté réelle, absolue alors que nous n’avons pas eu la liberté de vouloir naitre? Encore moins à l’endroit que l’on aurait pu vouloir.

Nos choix sont biaisés, accordés, limités, influencés et ce, de fil en aiguille!
Par nos parents choisissant une école ou une autre, où nos choix reflèteront ou contrediront les leurs.
Par des rencontres désirées (soit encore en voulant refléter ou contredire les idées des parents) ou non.

Maintenant pourquoi choisir de suivre ou de contredire les idées des parents?

Le libre arbitre me direz vous.

Où est le libre arbitre dans la violence du père, dans ses propos ou ses gestes. Ou au contraire, par son grand amour, qui motivera l’œdipe ou qui vous étouffera.
Tout cela n’est qu’équilibre. Sans non plus oublier la recherche ou la fuite constante et facile des  » modèles  » de société.
L’humain subira l’effet de mimétisme ou de catharsis…

Où est le libre arbitre, dans la part des autres?

Vient le sentiment d’ infériorité, sa peur(!) bousculant nos sentiments que l’on croit propres à notre vie, préférant l’estimation à la compréhension, évidemment, pourquoi comprendre l’autre alors qu’il ne peut pas ME comprendre, pouvons-nous nous comprendre? La peur d’être inférieur est alimentée par la peur d’ être commun d’où cette pensée qu’ON a choisi notre vie! Croyant au mérite, parce qu’évidemment ça rassure, ça rassure de savoir que l’autre n’a pas eu la même vie que la nôtre…

Le peureux d’être inférieur, encore, se rassurera en se cachant derrière la Contradiction et les étiquettes ou même contre-étiquettes, fuyant sans finesse le panurgisme et la victimisation. Ce « forcé » donc, voudra crier encore plus fort que l’autre, voudra paraître plus fort que l’autre. Le contredira toujours.

La peur de souffrir des autres… Rend mauvais, détruira d’ autres personnes, atteindra leur libre arbitre.

Notre libre arbitre est donc induit.

Même pour ceux se voulant donc rebelles!

Pour répondre à la question initiale, je propose une expérience.
Vous, assis sur une chaise.
En face de vous, deux objets.
Lorsque l’on va vous proposer de choisir l’un des deux, vous allez choisir celui qui vous plaira le plus, celui qui vous fera le moins peur, celui qui vous semblera le plus utile, celui que vous n’avez pas, etc.
tant de questions qui renverront à la personnalité de votre vie.
Ça ne sera pas votre choix, mais celui de votre vie.
Et évidemment si vous choisissez maintenant quelque chose pour me contredire, votre libre arbitre sera biaisé par l’envie de me contredire.

Cette expérience nous dit donc que notre choix est celui de notre vie, prouvons le:

Vous, les yeux maintenant bandés, avez le choix entre deux nouvelles « choses ».
Sans connaitre la position des objets (gauche ou droite) avec un ordre d’ énonciation aléatoire etc..

Lequel choisirez vous?

Publicités
Comments
One Response to “Le libre arbitre existe t-il dans l’ignorance la plus totale?”
  1. ano nyme dit :

    j’aime !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :